13 ème dimanche du temps ordinaire

Homélie: Dimanche 13ème dimanche du temps ordinaire- année C – 30 juin 2019

Lectures :  1 R 19, 16b.19-21    Ps 15   Ga 5, 1.13-18    Lc 9, 51-62

                     On dirait que les trois textes d’aujourd’hui sont choisis pour accompagner Anastasia, Anne-Marie et Sarah pour entrer en catéchuménat…Reprenons-les.

                   Elisée est un bon laboureur qui fait son travail avec une grande conscience professionnelle. Elie l’appelle au nom du Seigneur pour lui transmettre sa fonction de prophète en jetant son manteau derrière lui : c’est un code de transmission de la part du Seigneur. Elisée est tout surpris de se sentir appelé, mais il prend au sérieux cet appel à suivre Elie, il prend le temps de faire ses adieux à sa famille et ceux de son travail (imaginez un barbecue avec deux boeufs… on a le temps de se dire adieu…) Il se lève en homme libre et responsable et découvre une nouvelle façon de vivre de la foi en se mettant à la suite d’Elie… Anastasia, Anne-Marie et Sarah, depuis quelques mois, vous vous êtes mises en marche pour mettre des mots sur cette rencontre mystérieuse et personnelle du Seigneur que vous avez faite et qui vous fait demander d’entrer dans la communauté des chrétiens pour recevoir le baptême à Pâques… Par votre démarche et vos questions, vous nous faites redécouvrir les gestes de la foi, préciser la signification de chacun des rites auxquels vous êtes initiés et nous sommes émerveillés de voir le désir que vous avez de connaître les trésors de la foi chrétienne… Nous ouvrons avec bonheur ces trésors avec vous.

                     « Vous avez été appelés à la liberté » écrit Paul aux Galates : demander le baptême quand on est adulte dans notre monde où la foi est souvent limitée à la sphère individuelle est une démarche de belle maturité. Avec Christine Larriba et Annie Delbousquet, avec les personnes qui ont été baptisées l’an dernier ou ont vécu leur Confirmation du baptême nous accueillons votre démarche de liberté comme un signe de l’Esprit Saint dans vos vies et nous voulons vous introduire dans la communauté des chrétiens qui veulent vous accompagner aussi dans votre démarche : oui, il est heureux de demander le baptême en 2020 et de rencontrer une communauté chrétienne qui essaie de vivre de l’Esprit Sain t en accomplissant l’unique commandement : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même »…On ne peut pas réduire la foi à une affaire personnelle, c’est tout une communauté qui vous accueille avec joie et vous pouvez compter sur elle pour vous accompagner dans votre découverte de la foi…Nous prendrons le temps de boire tout à l’heure pour nous connaître mieux…

                     L’évangile d’aujourd’hui nous fait découvrir un visage nouveau de Jésus dans une deuxième étape de sa vie publique… En lisant l’évangile ensemble depuis janvier, nous avons plus découvert un Jésus de Nazareth habité depuis son baptême par l’Esprit de son Père : il enseigne, guérit, vient combattre nos démons intérieurs et en être vainqueur, prendre soin personnellement de chacun, de la belle mère de Pierre, mais aussi de tellement de personnes qui viennent à lui parce qu’il dégage une force de vie et d’amour qui remet debout et donne le goût de s’émerveiller et de partager…C’est un engouement, les douze sont envoyés aussi tellement la bonne nouvelle mobilise…Il nourrit même des foules de 5000 hommes et Pierre ose reconnaître en lui « le Messie » annoncé par Moïse et Elie… Alors Jésus sent que s’accomplit le temps où il doit quitter la Galilée, prendre la route de Jérusalem pour vivre jusqu’au bout sa façon d’appeler à vivre en aimant jusqu’au bout ses amis, mais aussi tout homme, toute femme qui veut construire sa vie sur l’amour… La décision de monter à Jérusalem est un nouvel exode qui nécessite une volonté qui prend toutes ses forces et que Luc appelle aussi un enlèvement au ciel  : le mystère de mort et de résurrection… Il nous montre aussi à quelle liberté nous sommes appelés dans notre désir de le suivre et de l’accompagner : accepter d’abandonner sécurité et confort (tanière, nid…) pour découvrir une vie de voyageur, de nomade où l’on ne s’installe pas… D’avoir moins la peur de la mort parce qu’il est lui, « la Résurrection et la Vie » (Jean 11) A la lumière de l’appel d’Elisée, la suite de Jésus demande aussi de s’y engager entièrement en expérimentant que c’est Jésus qui ouvre le passage vers la vie, les autres, vers le Père…

                     Votre entrée en catéchuménat, Anastasie, Anne-Marie et Sarah est une vraie étape pour vous, mais aussi pour notre communauté… Merci de nous remettre devant notre responsabilité de chrétiens qui veulent suivre le Christ et le recouvrent chaque jour en aimant…

Claude Charvet sj