St Victor

Saint Victor

 

Eglise Saint Victor à Bordeaux

Histoire de l’église

L’église Saint Victor a été fondée en 1905, sur la dernière grande prairie existant alors dans le quartier. L’église Saint-Victor voit le jour grâce à l’abbé Bauzin, curé bâtisseur qui répond à la politique du diocèse au début du XXe siècle, à savoir l’évangélisation à tout prix des nouveaux quartiers populaires de Bordeaux.

Jusqu’aux années 1939/1945, la majorité de la population travaillait dans les usines importantes implantées dans ce quartier : lessive Saint Marc, manufacture des tabacs, verrerie Domerc… Un curé avait dit que « la paroisse était riche de pauvres et pauvre de riches ». La population ne trouvait pas sa place dans les paroisses alentour. Aussi les fondateurs ont voulu une paroisse et une église où tous se sentent à l’aise ainsi qu’ un patronage pour les très nombreux enfants . On peut dire que la paroisse a été crée dans un but missionnaire.

La première chapelle, en bois, a brûlé. Il est décidé dès 1936 de construire un édifice en dur. L’abbé Bourceau (enterré dans la chapelle St Victor) a eu bien des difficultés a faire bâtir cette église en dur pendant la guerre de 39-45.

La charpente métallique (ne risque pas de prendre feu !) est achetée à la verrerie d’Arlac, fermée en 1930 (L’actuelle Place d’Arlac, devant l’église St Victor, a pris le nom de l’usine qui y était implantée). Et cependant en 1946, un tiers de l’église brûle.

Le 19 octobre 1947 Mgr Feltin a consacré l’église.

L’édifice adopte un plan allongé doté d’un chevet plat et d’un narthex, précédé par un vaste escalier et un porche. Il se compose d’une nef unique rythmée par cinq travées possédant une ouverture dans chaque axe et délimitées par des arcs doubleaux.

Les statues monumentales de Jésus accueillant bras ouverts les fidèles et de Saint Victor sont de Joseph Rivière. Les autres statues en pierre sont un don du ministère des Beaux-Arts  et ont été transférées depuis Paris.

Le tabernacle en cuivre martelé, les chandeliers et la ferronnerie sont de la Maison Garde.

Pourquoi Saint Victor ? simplement parce que l’archevêque, Mgr Lecôt , qui la crée, se prénommait Victor.

Texte écrit par un historien de la paroisse

autre regard, autre source documentaire  (visites Aquitaine)

Histoire de la communauté maronite et arabophone

  • La présence des chrétiens maronites et arabophones à Bordeaux et en Gironde remonte à un siècle déjà. Plus précisément, c’est avec l’arrivée de Monseigneur Féghali à Bordeaux où il fonda la première chaire universitaire de langue arabe en plein débat de loi 1905.
  • Après plusieurs séjours de séminaristes et prêtres et un long cheminement à Bordeaux, nous sommes arrivés en novembre 2013 à l’église Saint Victor. Avec l’approbation du cardinal Jean-Pierre Ricard, le père Nabil Mouannes s’est installé à cette date dans le presbytère saint Victor pour servir la communauté maronite et les chrétiens d’Orient. Le Père Nabil a été envoyé aux USA en septembre 2017.
  • Nos liturgies divines sont célébrées le dimanche à 11h en araméen, arabe et français. La communauté s’est dotée de plusieurs sodalités et de prières, de services et activités sociales. Tous les sacrements sont au service des arabophones.
  • Nous vivons toujours des moments de partage et de convivialité avec notre secteur. Nous avons partagé pour la première fois une étape synodale maronite à Bordeaux en 2015. Nous participons de même, au synode du diocèse de Bordeaux à l’appel du cardinal Jean Pierre Ricard. Finalement le diocèse a mis à notre disposition un local à réaménager dans le parc de l’église saint Victor. Vous pouvez venir vous recueillir à notre sanctuaire marial et priez pour la France et pour le monde entier devant Notre Dame de la Délivrance.
Ce vitrail représente les instruments de la Passion.

Ce vitrail représente les instruments de la Passion.

 

Lien du Secteur avec la communauté maronite
Avec la communauté maronite nous partageons les locaux de St Victor. Une collaboration se vit entre les deux communautés et des repas sont partagés.

Pour 2017 – 2018, faisant suite à ce qui se faisait ces dernières années, avec la communauté maronite nous avons prévu de célébrer :

  • Le premier dimanche de chaque mois, de septembre à juin,  messe à 11h à St Victor en rite latin. Cette messe est animée par les deux communautés maronite et latine.
  • Le dimanche 7 janvier à 11h, l’Épiphanie, sera célébrée pour le secteur pastoral à l’église St Victor. C’est ainsi l’occasion de se donner les vœux.
  • Le jeudi saint et le vendredi saint la messe sera célébrée pour le secteur pastoral à 19h à St Victor.

Depuis ces dernières années la retraite des enfants qui se préparent à la première communion est vécue ensemble.

 

Horaires à partir du 13 décembre :

vendredi et samedi messes à 18h30 (rite latin).

du 15 au 23 décembre                18h30      Neuvaine de Noêl tous les soirs (sauf dimanche 17)

Attention aux soirs des 15,16, 22 et 23  décembre (une Messe de neuvaine en rite maronite sera dite ces soirs-là)

dimanche 17 et 31 décembre      11h          Messes en rite maronite

dimanche 24                                  21h         Veillée de Noël pour les deux communautés (latine et maronite)

lundi 25                                          11h          Messe de Noël en rite maronite

dimanche 7 janvier 2018            11h          Messe de l’Épiphanie commune aux deux communautés

 

Évènements :

Mardi 19 décembre 2017 à 20h Chemins d’amour -Récital lyrique avec Yara Kasti et Salvatore Caputo

récital

voir l’article

 

 

Revoir le festival des amitiés France Orient des 7 et octobre 2016

                      amities-france-orient