Soirée d’éthique publique du 2 février 2021 : “Espérer quand tout s’écroule”

LE COVID N’EMPÊCHE PAS DE S’INTÉRESSER AU RESTE DU MONDE

Il nous empêche de nous réunir à la Maison Saint Louis Beaulieu – 145 rue St Genès – Bordeaux. Mais il ne nous interdit pas d’utiliser un Zoom pour nous informer et débattre d’un sujet déterminant pour l’avenir du Monde.

Mardis d’éthique publique le 2 février 2021 de 19h15 à 20h45 :

« Espérer quand tout s’écroule »

en partenariat avec le Ceras

Voir l’affiche : Mardi d’ethique publique du 2 février 2021

Cliquez pour voir en replay le débat

Il est désormais trop tard pour éviter à notre planète une catastrophe globale, à la fois climatique, environnementale, sanitaire. A moins de rompre tout de suite avec nos modèles de consommation et de développement, et d’entrer dans l’ère de la décroissance.

Tel est le discours que tiennent aujourd’hui les collapsologues les plus radicaux. Est-il vraiment trop tard pour agir ? Et comment l’espérance et les perspectives eschatologiques du christianisme peuvent-elles être revisitées par rapport à ce discours ?

avec :

  • Agnès SINAÏ, diplômée d’un Master en droit international de l’environnement, journaliste, chercheuse du courant collapsologue. Autrice de « Sauver la Terre », avec Yves Cochet, et « Petit Traité de résilience locale » avec Raphaël Stevens, Hugo Corton et Pablo Servigne. Enseignante à Sciences Po sur la décroissance, elle a fondé en 2011 l’Institut Monumentum, centre de recherche sur l’anthropocène et ses conséquences.

 

  • Marc FASSIER, prêtre du diocèse de Saint-Denis (curé aux Lilas), enseignant en théologie dogmatique et fondamentale à l’Institut d’études religieuses (ISSR) et à la Faculté de théologie (Theologicum) de l’Institut Catholique de Paris, spécialiste du théologien méthodiste américain Stanley Hauerwas.

 

Pas de débat bordelais, les internautes sont invités à poser leurs questions aux intervenants parisiens dans l’espace discussion (chat).