Texte du Père général Arturo Sosa, responsable des Jésuites

Père Général de la Compagnie de Jésus 25 mars 2020

Quelle partie du chemin vers Dieu l’épidémie du COVID-19 nous montre-t-elle ?

Elle nous montre que nous sommes une seule humanité. Chaque être humain, chaque peuple, chaque culture qui enrichit la diversité humaine fait partie de l’humanité unique, variée, riche et interdépendante…

Elle nous montre comment il est possible de surmonter une crise lorsque nous prenons conscience de l’importance de veiller au bien commun et de prendre au sérieux notre propre responsabilité individuelle. Nous ne pouvons vivre que dans un seul corps. Séparément, pour chaque personne ou chaque peuple seul, c’est impossible.

Elle nous montre qu’il n’y a pas de différence d’âge, de race, de religion ou de statut social au sein du seul corps qui est constitué de la même humanité. Chacun d’entre nous en fait partie, personne n’en est exclu, personne ne peut se passer des autres.

Elle nous montre que nous voulons marcher ensemble. Nous sommes tous concernés, nous nous aidons mutuellement à surmonter nos peurs et nos angoisses, chacun d’entre nous cherche un moyen de donner un coup de main, en commençant par contrôler ses propres désirs et en acceptant de se soumettre aux mesures et aux sacrifices qui nous permettent de contribuer au bien de tous.

Elle nous montre la compétence et la générosité de ceux qui sont en première ligne, qui s’occupent des personnes touchées, qui cherchent des remèdes ou qui prennent des décisions difficiles pour le bien de tous.

Elle nous montre la sensibilité de tant de personnes ou d’organisations et l’énorme réserve de solidarité qui existe chez les jeunes, les adultes et les personnes âgées dans tous les secteurs de la société humaine. Le Seigneur nous montre la puissance de la foi, les liens solides qui unissent les croyants, l’amour de Jésus Christ qui nous pousse, nous réconcilie et nous unit. Tant de personnes prient ensemble grâce aux médias sociaux.

Elles veulent professer leur foi. Cette foi qu’ils ressentent au plus profond de leur cœur et qu’ils ne peuvent garder pour eux.

J’ai reçu des informations sur les initiatives nombreuses et créatives qui ont été prises dans les Provinces, les Régions, les communautés et les œuvres apostoliques de la Compagnie de Jésus, ainsi que sur la volonté de collaborer avec d’autres. C’est pourquoi je remercie le Seigneur et je vous encourage à continuer à chercher les meilleurs moyens de tendre la main à ceux qui en ont besoin afin de continuer à parcourir ensemble notre chemin commun.

Je m’associe à la prière de tout le corps de la Compagnie de Jésus, de l’Église catholique, de toutes les Églises chrétiennes, des autres religions ou croyances et de tous ceux qui, par leur attitude de solidarité, cherchent et trouvent les moyens appropriés pour continuer à donner un coup de main.

Nous ne savons pas quelle est la longueur de ce tronçon de route, ni à quoi ressemble le prochain. Demandons la lumière pour éclairer ce voyage et la grâce nécessaire pour le faire en tant que frères et sœurs solidaires de la vie du corps entier et de la planète sur laquelle nous vivons.

Que Dieu nous bénisse !

Père Arturo Sosa sj