Fête de la Pentecôte

image_pdf

Dimanche 23 mai 2021 – Pentecôte – Année B

Lectures  : Ac 2,1-11      Ps 103         1 Co 12,3b-7.12-13            Jn 20,19-23

 

                       Cinquante jours après la résurrection du Christ d’entre les morts et 10 jours après son Ascension auprès de son père, le défenseur promis, le Saint Esprit est venu en puissance sur les apôtres rassemblés. Il est venu sous l’apparence du vent et du feu, et avec le don de la parole dans toutes les langues. Ce jour Saint de la Pentecôte est célébrée comme l’anniversaire de l’Église, point culminant de la réflexion de Pâques sur la promesse de la résurrection qui nous ouvre à une transition trinitaire.

Dans la première lecture Luc fait le récit des événements qui ont eu lieu le jour de Pentecôte après l’Ascension de Jésus. Il  en donne la clé de lecture à travers un élément significatif : L’accomplissement de la promesse de Jésus qui permet aux apôtres d’exécuter son commandement d’être ses témoins dans le monde, cela marque également la naissance de l’Église en tant que corps du Christ.  C’est une transition fondamentale qui permet le passage de l’extériorité de l’ancienne Alliance à l’intériorité de la nouvelle Alliance manifestée par la permanence du Saint Esprit dans la vie de celui qui croit. C’est ce qu’annonce le psaume du jour qui invite à la louange pour les merveilles du Seigneur, pour ses bienfaits : le pardon, la guérison, la rédemption, la bonté, le renouveau. Nous devons cependant reconnaître qu’il y a des conditions qui doivent être remplies pour la guérison, tout comme pour le pardon. Nous devons nous repentir et avoir la foi.

Les textes scripturaires nous invitent à méditer sur l’assurance des promesses de résurrection, concrétisées dans les dimensions variées de la vie de la mission et de l’engagement chrétien. Cette vie est le don de la promesse de l’amour de Dieu qui se déploie dans la gloire de la mort et de la résurrection du Fils et dans la présence permanente du Saint Esprit.  Ce dernier  imprime cette promesse dans nos coeurs et nous envoie  dans le monde porter et témoigner de la bonne nouvelle.

La Pentecôte nous éveille à la présence et à l’unité de de la Trinité. Jésus promet la venue du défenseur dont l’envoi et la mission découle de son autorité : L’Esprit vient du Père, il exerce sa mission en témoignant de la bonne nouvelle annoncée en la résurrection (Jn 15,26)

En conclusion du passage de l’évangile du jour, Jésus l’affirme : « Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître » (Jn 16,15), il a pour tâche de rendre possible la faisabilité du témoignage dans la communauté des disciples de Jésus rassemblés. Puissions-nous grandir à l’image du Christ.

Patrice Batantou sj