Fête de la Sainte Trinité

image_pdf

Dimanche 30 mai 2021 – La Sainte Trinité – Année B

Lectures  : Dt 4,32-34.39-40      Ps 32         Rm 8,14-17            Mt 28, 16-20

Cliquer pour voir les photos de la célébration

Durant cette messe, les collégiens du secteur ont renouvelé les voeux de leur Baptême et les Confirmants ont exprimés leurs remerciements à toute la communauté paroissiale. Voici ce que ces derniers souhaitaient nous dire :

Bonjour à tous,

Nous avons eu la joie d’être confirmés Dimanche dernier en la cathédrale St André à 16h. Nous ne sommes pas tous là, mais en communion avec Paule, Sarah et Carlos, nous souhaitons faire quelques remerciements :

Merci d’abord à l’équipe des confirmands, Claude Charvet, Christine Larriba et Annie Delbousquet, pour leur accompagnement, leur bienveillance, les échanges et le partage vécu tout au long de l’année et jusqu’au pied de l’autel de la cathédrale

Merci à la communauté de Notre Dame des Anges, merci à vous tous, qui nous avez accueillis parmi vous toute cette année, lors des célébrations et des échanges que nous avons pu avoir individuellement ou collectivement

Merci également pour vos prières et toutes les pensées qui nous ont été adressées dimanche dernier, et qui nous ont portées et entourées pendant ce beau sacrement

A tous les jeunes qui viennent de faire leur profession de foi, nous vous souhaitons de connaître la joie et la force du sacrement de confirmation : continuez le chemin, ensemble, ça vaut le coup ! Nous en sommes les témoins

Anastasia, Anne-Marie, Carlos, Paule, Sarah D, Sarah L, et Vincent

Voici les pistes d’homélie du Père Claude :

Dernières lignes de Saint Matthieu. Comme une conclusion. Tous les mots sont importants, y compris pour vous les 9 collégiens qui faites votre profession de foi.

  1. Un rendez-vous en Galilée:  géographie : passer de la ville de Jérusalem où il a été arrêté, jugé, exécuté, ressuscité à la montagne de Galilée avec le sermon sur la montagne, ou la montagne de la Transfiguration avec Moïse et Elie et la reprise du baptême : Tu es mon fils bien aimé. Les origines de leur rencontre avec Jésus, de leur foi en lui avec l’enseignement, les miracles, les repas, les tempêtes…Ils ont à nouveau un vrai rendez-vous avec Jésus. Ile le reconnaissent en se prosternant, comme Moïse au buisson ardent et Elie dans le silence de la brise légère. Ils croient vraiment qu’il est « le Christ, le fils du Dieu vivant » comme Pierre l’a confessé. Mais « certains eurent des doutes » Matthieu tient à mettre le doute comme une des dimensions de la foi, comme une des dynamiques de la confiance, du cheminement de notre relation avec Jésus et avec ceux qu’on aime. Non pas comme une peur d’avoir construit sa maison sur le sable et que tout puisse s’effondrer, mais comme une nécessité de nourrir notre relation chaque jour de mots, de gestes d’amour, de projets à réaliser ensemble…En faisant votre profession de foi, vous avez su trouver des mots pour dire que Jésus est votre frère, que c’est important de partager en groupe ou en famille pour écouter, partager, communier. Continuez à vous donner rendez-vous pour grandir dans la foi.
  2. « Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » C’est la phrase à retenir aujourd’hui. Il est bien avec vous ce matin, entourés que vous êtes de vos familles et amis en petit nombre. « Quand 2 ou 3 sont réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux». Quand nous célébrons l’eucharistie ou que nous mangeons ensemble pour voir une vidéo ou un film. Il est avec nous quand nous pouvons dire à un ami quelque chose de ce que nous vivons en aumônerie… et même l’inviter à venir… Il est avec nous surtout quand « j’apprends à observer tout ce que Jésus nous a commandé.» Le grand commandement que Jésus nous apprend sur les 613 commandements de la loi juive c’est bien « Tu aimeras je Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, de tout ton esprit et ton prochain comme toi-même » Si tu veux expérimenter que Jésus est avec toi tous les jours de ta vie, AIME ! Confier chaque matin toutes les personnes que je rencontrerai et demander à Dieu de les aimer, de choisir de dire du bien d’elles, de jouer avec celui qui est isolé, de blaguer avec celui qui a besoin de parler…C’est en aimant ceux que je rencontre à la manière de Jésus que je découvre « qu’il est avec moi tous les jours jusqu’à la fin du monde ». Et le soir, avant de m’endormir, je peux dire « MERCI » à Jésus d’avoir eu une belle rencontre avec quelqu’un de ma classe. Ou « PARDON Jésus» parce que je n’ai pas pu me retenir de lancer une vanne dure à un copain qui avait une meilleure note que moi…ou « S’il te plait  Jésus », demain donne- moi les ‘mots bleus’ qui parlent avec le cœur pour retisser une meilleure relation avec celui que j’ai blessé. C’est aussi cela qui rend Jésus présent « tous les jours jusqu’à la fin du monde »…

Faire sa profession de foi c’est expérimenter que je suis aimé aujourd’hui par Dieu, tel que je suis et tel que je suis en train de devenir. C’est croire que je peux m’aimer moi-même, même si les révolutions que mon corps et de mon être d’homme et de femme ne sont pas terminées. C’est croire surtout que je peux aimer à la manière de Jésus, chaque jour, passionnément, douloureusement aussi, mais qu’il ne me lâchera jamais la main dans la joie comme dans la peine.

Claude Charvet sj