Jeudi le 12 novembre 2020, Lc 17, 20-25, par P. Ashok BODHANA s.j.

Jeudi le 12 novembre 2020, Lc 17, 20-25, par P. Ashok BODHANA s.j.

« Le règne de Dieu est au milieu de vous »

Le royaume de Dieu est au milieu de vous (Lc 17, 20-25)

Introduction :

Bonjour chers frères et sœurs, nous sommes le 12 novembre 2020.  De nos jours, grâce à la technologie comme facebook et whatsapp, nous connaissons et communiquons facilement avec nos amis vivant même sur d’autres continents. Par ailleurs, souvent il arrive que nous n’ayons aucune connaissance de nos voisins, ceux de notre appartement, de notre rue et de notre quartier. Parfois, quelqu’un ou quelque chose qui est tout près de nous, juste en face de nos yeux ou au milieu de nous, échappe à notre regard. Souvent on connaît des choses et des personnes vaguement mais pas vraiment. Jésus nous dit que tel est le cas aussi du Royaume de Dieu qui est au milieu de nous.  Ecoutons, donc, l’évangile d’aujourd’hui Lc 17, 20-25.

Réflexion : 

Les pharisiens demandent à Jésus quand viendra le règne de Dieu. La question ou le mot « quand » nous indique qu’ils attendent un signe de la venue du Royaume de Dieu dans l’avenir. Mais Jésus les surprend par sa réponse. Il leur dit, « La venue du règne de Dieu n’est pas observable. On ne dira pas : « Voilà, ‘il est ici’ ! ou bien ‘il est là’ ! En effet, voici que le règne de Dieu est au milieu de vous ».

De fait, en disant, ‘le règne de Dieu est au milieu de vous’, Jésus leur fait comprendre qu’il est à leur portée, en lui et à travers lui. Autrement dit, Jésus fait allusion à lui-même parce qu’à travers lui se produit le surgissement du royaume de Dieu. Mais les pharisiens ne le comprennent pas parce qu’ils ont une autre conception du règne, du royaume et du roi.

De fait, Jésus dérange les pharisiens parce qu’il bouleverse leur image, leur conception de la royauté et du roi considéré comme quelqu’un ayant un pouvoir politique, des forces militaires, des richesses abondantes etc. Mais Jésus n’a pas de soldats. Même s’il a fait beaucoup de miracles, s’il a calmé la mer, guéri les malades et ressuscité les morts, en tant que roi il n’a jamais exercé son pouvoir, manifesté sa force contre ses adversaires. Il ne s’est pas défendu, n’a pas réagi avec violence. Au contraire, il a souffert, et quand il portera une couronne, elle ne sera pas d’or mais d’épines. Il s’est laissé insulter, humilier, persécuter et finalement crucifier. La croix est devenue son trône.

Malgré tout, Jésus est Roi mais pas au sens terrestre. C’est un Roi spirituel. Contrairement aux royaumes terrestres, le sien n’a pas de frontières et n’est pas éphémère. Son royaume, le royaume de Dieu est éternel, inébranlable, invisible mais bien réel.

En disant ‘Le Royaume de Dieu est au-dedans de vous (Lc 17, 21), Jésus souligne qu’il est à l’intérieur de l’homme, dans son cœur, dans son intimité secrète comme un trésor caché (Mt 13, 44). Le Roi, est présent en nous. Jésus n’est pas un Roi qui conquiert les nations, mais un Roi qui conquiert les cœurs, qui convertit et transforme les cœurs des hommes et des femmes. C’est un Roi qui nous libère intérieurement de toutes sortes d’esclavages, qui nous guérit de toutes sortes de blessures. C’est un Roi qui nous protège, nous nourrit et nous fortifie intérieurement.

La seule chose à faire, c’est laisser ce Roi de l’univers régner dans nos cœurs.

Au cours de notre prière ou méditation personnelle, posons-nous ces questions ?

  • Suis-je conscient de la présence de Dieu en moi ?
  • Est-ce que j’écoute la voix du roi qui essaie de me diriger ?

Je termine en priant pour ceux qui cherchent le bonheur, la joie, la paix dans leur vie mais qui ne les trouvent pas. Que le Seigneur présent dans leur cœur leur accorde ce dont ils ont besoin. Amen.

Ashok BODHANA s.j.