Organisation des semaines du 15 au 28 février

image_pdf

Organisation des  semaines du 15 au 28 février

Carême pendant la crise

De façon générale, nous disons que la vie est un combat permanent. Ce n’est pas d’abord un combat avec les autres, un combat extérieur, mais intérieur, spirituel avec nous-mêmes. Avec tout ce qui se passe en moi. Un combat avec mes pensées, désirs, tentations, blessures, sentiments de culpabilité, regrets etc. C’est un combat de l’homme intérieur. Même si le corps s’affaiblit, on peut toujours renouveler et renforcer cet homme intérieur en s’appuyant sur Dieu, le Christ, qui est notre rocher et notre bouclier. Avec Saint Paul, nous devons tous pouvoir dire, « J’ai mené le bon combat, j’ai achevé ma course, j’ai gardé la foi » (2 Tm 4, 7)

Alors que nous allons bientôt entrer en Carême, renforçons l’homme intérieur et rapprochons-nous du Christ à travers les trois piliers du carême : la prière personnelle, l’aumône (le partage avec les autres) et le jeûne (la privation). Prenons la décision de nous accorder un temps fixe pour le rendez-vous de la prière personnelle durant chaque jour du carême. Nos possessions et nos dons ne sont pas là pour pourrir et être perdus mais pour être partagées surtout avec les plus pauvres. Soyons généreux envers les autres. Jeûner n’est pas seulement un geste de pénitence pour plaire à Dieu. En jeûnant, je me vide de moi-même, de mon égoïsme, du superflu pour rester attaché à l’essentiel et à ne pas être prisonnier de besoins factices et artificiels. Je discerne le temps que je passe sur facebook, whatsapp, internet, le téléphone portable, les jeux vidéo, etc pour mieux l’utiliser et dégager plus de temps libre pour le silence et la prière.

Le carême est un temps favorable pour revenir vers le centre de notre vie, le Christ, avec des cœurs repentis. C’est un temps pour grandir en solidarité et fraternité avec les autres.  Et en proximité et confiance avec Dieu.

Ashok BODHANA s.j.

 

Le couvre-feu à 18 h oblige à changer beaucoup d’horaires, interdit toutes les propositions après le repas du soir, invite à occuper les créneaux horaires des samedis et dimanches…

Voici la liste des célébrations et nouvelles réunions prévues, mais avant quelques consignes :

  • L’inscription sur lamesseapplication est obligatoire pour la messe de 11h le dimanche à Notre Dame des Anges.
  • Il est également recommandé d’occuper en premier les chaises derrière l’autel afin de permettre aux derniers arrivants de ne pas s’entasser au fond de l’église et de respecter les gestes barrière, ce qui ne fut pas le cas la semaine dernière.
  • A la fin des messes, merci de remettre les bandeaux rouge et blanc que vous avez pu décrocher afin de réduire le travail de ceux qui préparent l’église. Enfin, il n’est pas autorisé de se regrouper au fond de l’église, ceci pour éviter tout risque de contamination.

 

Mercredi 17 février – Mercredi des Cendres –

  • 12h30 : Messe des Cendres pour tout le secteur à NDA (Inscription obligatoire sur messeapplication ) – Attention la messe de 17h est supprimée 

Jeudi 18 février

  • 17h : Messe à NDA

Vendredi 19 février

  • 17h : Messe à saint Victor

Samedi 20 février

  • 14h-16h : Réunion avec tous les adultes qui préparent leur confirmation à NDA, salle Saint André
  • 16h30 : Messe dominicale  anticipée à Ste Jeanne d’Arc
  • 16h30 : Messe dominicale  anticipée à St Victor

Dimanche 21 février 

  • 11h : Messe dominicale à NDA  (Inscription obligatoire sur messeapplication )
  • 16h : Messe dominicale à NDA (messe qui prend son temps à l’écoute de la parole)

Mercredi 24 février

  • 17h : Messe à NDA 

Jeudi 25 février

  • 17h : Messe à NDA

Vendredi 26 février

  • 17h : Messe à saint Victor

Samedi 27 février

  • 10h- 16h : Journée de préparation au mariage à NDA
  • 10h30-12h : Éveil à la Foi
  • 16h30 : Messe dominicale  anticipée à Ste Jeanne d’Arc
  • 16h30 : Messe dominicale  anticipée à St Victor

Dimanche 28 février 

  • 11h : Messe dominicale à NDA  (Inscription obligatoire sur messeapplication )
  • 16h : Messe dominicale à NDA (messe qui prend son temps à l’écoute de la parole)